Non classé

Claude JOYE : “je ne partirai pas avant la L2 ! “

Les Interviews du Mouvement Azur et Or ©

Comme tous les ans depuis son arrivée, Claude JOYE nous reçoit à l’inter-saison. Pour tirer un bilan et nous parler des ambitions du club. Bien que l’équipe 1 reste sa locomotive il n’en demeure pas moins que pour la prochaine saison, c’est un Sporting Club Toulon très ambitieux que nous présente l’actionnaire majoritaire. Cet homme aujourd’hui imprégné de la mentalité toulonnaise et ses spécificités, aura répondu sans détours à toutes les questions que nous et les supporters que nous avions sollicité se posent. 3, 2, 1, …

Bonjour Claude Joye, tout d’abord quel bilan tirez-vous de la saison qui vient de se terminer ?

D’abord, des déceptions. Pour la 1, j’aurais dû m’écouter et signer Diallo bien avant la défaite à domicile face au futur promu Marignane-Gignac FC. J’ai fait confiance au coach Prunier qui était très protecteur de son groupe et convaincu qu’avec Preira, Djaballah ou Guilavogui, nous étions armés. On ne refera pas le passé mais qui sait ce qu’il serait advenu si nous avions été au complet plus tôt ? Parmi les autres déceptions, la non montée des U19 DHR en DH. Cet objectif leur est déjà fixé pour la prochaine saison. Pour finir, la descente de l’équipe séniors 3 du Sporting. La concernant, nous en sommes à la phase de réflexion : faut-il la maintenir ? Youssef SIF est pour. Nous en discutons. Pour finir avec le négatif, la descente des U17 DH. Nous sommes en attente d’une décision de repêchage ou pas…

Parmi les satisfactions : l’équipe réserve R1. Equipe jeune mais qui aura tenue la dragée haute à des adversaires bien plus aguerris à la division. Et ça galopait… Autre satisfaction, le maintien des U19 nationaux bien sûr. Le changement de coach sur le dernier tiers de championnat a été salutaire. Le travail effectué par Youssef SIF et ses adjoints a été d’une très grande efficacité. Tout le groupe a adhéré au discours, ça a payé. L’objectif est de voir le Sporting se maintenir à long terme dans cette catégorie. Parce que je sais que les féminines font vibrer l’un de nos plus ancien supporter, je suis aussi fier de la coupe du Var qu’elles ont ramené. Ce fut une année pas simple pour Marco Zanotti qui a dû faire avec un groupe “fluctuant” mais elles finissent à la 5ème place. Et, la saison prochaine nous allons jouer la montée…

L’école de foot… une belle progression notamment, grâce au label et ses exigences. Pour la prochaine saison, nous visons 800 licenciés.

Dernier point, les U15 sont pour l’heure le “tendon d’Achille” du pôle “ACADEMIE”. L’objectif est la montée pour les 3 équipes.

Le bilan étant fait, beaucoup s’interrogent : en cas de non montée en National en fin de saison 2018/19, Claude Joye prendrait-il du recul voir, céderait-il le club ?

Non ! Mon objectif est d’emmener l’équipe 1 en Ligue 2. Beaucoup ne voient que cette équipe mais nous construisons, nous renforçons. Tout n’est pas visible mais la structuration est en marche et les objectifs énoncés plus tôt le montrent sur le plan sportif. Mais il y a aussi le volet administratif, les équipements, …

Sur le recrutement pour l’équipe 1, beaucoup de questions. Tout d’abord, pouvez-vous nous dire qui fait le recrutement ? Comment est-il organisé au sein du club ?

La cellule recrutement est en alerte tout au long de l’année pour du repérage, de la supervision. Pour les choix de départs et d’arrivées, cette cellule s’est réunie dès le mois de mars. elle est constituée de Guillaume Deville président de l’association Sporting, de Youssef Sif, de Luigi Alfano, Jean-Marc Ferreri et moi-même. Y sont associés 2 agents de confiance : Faouzzi et Jean Jacques. Dès sa signature au lendemain de la victoire du Sporting à Tarbes et le verdict du championnat, Fabien Pujo y a été intégré. Il faut savoir que depuis quelques mois Karim Masmoudi travaillait en “sous-marin”, sans savoir encore s’il serait embauché. C’est un forcené de travail qui possède une base de données sur des centaines de joueurs. Dans le processus, nous avons reçu les joueurs en contrat dès le lundi de pentecôte. Ensuite, nous avions 2 options : tout chambouler ou, jouer la stabilité. Il nous a suffit de faire un bilan pour comprendre qu’en finissant avec la meilleur défense, l’une des meilleures attaques sur la phase retour il fallait nous renforcer sur certains postes.

Nous avons évalué nos points faibles comme par exemple l’animation offensive ou, la nécessité d’un patron, d’un leader de terrain.

Pouvez-vous nous parler des recrues ?

D’abord, je souhaite finir sur notre réflexion. Il ne devrait pas y avoir plus de 6 recrutements. Certains sont déjà annoncés. D’autres pas encore même si un nom circule sur le forum… (NDLR : moment complice). De fait, Goncalves est quelqu’un que nous suivions depuis plusieurs mois. Il avait l’opportunité de signer à Boulogne mais au vu de nos installations, de notre projet et pour ses supporters, il a préféré venir chez nous. C’est MA recrue, la recrue du président (rires). El-Chergui, c’est le patron au milieu de terrain dont nous avons besoin. C’est un leader qu’il soit sur le terrain ou sur le banc. Mama Seibou, un international au Sporting. C’est fort et il apportera de la densité au milieu. Un milieu offensif et un arrière devrait aussi parapher leur contrat. Puis il y a aussi notre brésilien Pinheiro…

En parlant de lui, une question d’un internaute : serez-vous intransigeant sur ses virées nocturnes ? Est-ce un autre joueur du président ?

Pas de risque de virées : il est loin de Paris, de Marquinhos (sourire) et ne sera pas avec son acolyte brésilien aussi joueur à Montceau. Il n’est pas un homme du président. C’est Jean-Marc Ferreri par l’entremise de Guillaume Warmuz (NDLR : pour les plus jeunes il est un ancien gardien professionnel passé par le RC Lens, Arsenal, le Borussia Dortmund ou l’AS Monaco et ancien coach du FC Montceau Bourgogne) dont il est ami qu’il nous a été proposé. Nous sommes allé le superviser à plusieurs reprises et il est réellement au-dessus !

Pourquoi Fabien Pujo ?

Fabien m’a tapé dans l’oeil. Souvenez-vous du match de Bergerac à B.R. Même mené, son équipe continuait de produire du jeu, du jeu qui va de l’avant. Le Sporting a besoin d’un coach qui fait gagner des points. Il est de ceux-là ! Nous sommes allé superviser son travail et il était clair pour moi que je devais le faire venir en remplacement de William Prunier.

Et pourquoi 2 préparateurs physiques ? Le nouveau coach ne risque t’il pas de préférer bosser plus spécifiquement avec Alexandre Gasparotto ?

Je ne le permettrai pas ! Il y a un préparateur physique et c’est Karim qui a de plus des missions élargies.

Alexandre va intervenir sur des spécifiques et notamment pour les gardiens. Les rôles sont clairement définis et un programme en coordination est établi. De plus, Karim intervient en soutien de tous les éducateurs. Un programme de reprise a d’ailleurs été rédigé pour toutes les catégories. De l’Académie aux séniors.

Le Sporting a t’il demandé à changer de poule ?

Oui et nous sommes en attente d’une décision. L’un de nos arguments est lié à la sécurité. Avec de nombreux clubs des Bouches du Rhône, nous ne pouvons mettre nos supporters en danger ou, être régulièrement confrontés à des arrêtés préfectoraux. Nous avons aussi demandé à débuter à l’extérieur… (temps de “pause”)… pour pouvoir fêter la montée à domicile…

Parlons du club qui se structure mais semble aussi s’être restructuré sur le plan sportif. Quels seront les rôles de Luigi ou Seb De Coccola qui était adjoint de Charles Masséï auprès des gardiens séniors ?

D’abord au niveau des équipements, nous allons faire en sorte d’enfin ouvrir les chambres de l’ancien centre de formation. La mairie par l’entremise de Monsieur Deleppé semble voir d’un bon oeil ce projet. Héberger des U19 ou des joueurs arrivants au club est une priorité.

Pour ce qui de la restructuration sportive, Seb De Coccola est chargé de la recherche de partenaires et retourne auprès de Marc Zanotti en qualité d’adjoint.

Luigi lui est là pour transmettre la mentalité toulonnaise. Il va aussi aider à intégrer les jeunes et notamment ceux, qui rejoignent le groupe sénior.

Un mot sur les jeunes. Enzo Pollano est parti au HFC, Jérôme Meslard (adjoint de Youssef Sif) en R2 à Six-Fours Le Brusc…

Avec le départ inattendu de Palhares (prévu pour rester, Jaime a préféré rester dans sa région parisienne), Enzo avait sans doute une carte à jouer. Nous ne nous sommes pas entendu sur le plan financier et ne pouvions lui garantir plus de temps de jeu en équipe 1. Pujo a une philosophie : titulariser les meilleurs à leur poste tout en s’appuyant sur un banc dont le niveau ne dépareille pas. Enzo faisait parti du groupe sénior. Il a fait un autre choix. Nous lui souhaitons bonne chance dans sa nouvelle aventure.

Pour ce qui est de Jérôme Meslard, je ne l’ai pas retenu. C’est un jeune travailleur et aux grandes qualités. Je lui ai souhaité bonne chance. Il mérite à moyen terme d’être coach et plus adjoint. Je sais qu’il reviendra au Sporting. C’est son club, il en possède l’ADN et, la porte lui sera toujours ouverte !

Concernant les jeunes et comme annoncé le 11 juin, ceux déjà présents avec le groupe sénior la saison passée sont confirmés. S’y ajoutent Michel auteur de 15 ou 16 buts en R1 avec une saison amputée, Driss Ouasfane (frère d’Anthony) et Libbra considéré comme 3ème gardien. Andréani au vu de ses qualités viendra challenger Jody Viviani, il est considéré comme un numéro 1 bis.

4 autres jeunes vont être testés. Ils vont devoir montrer qu’au-delà de leur talent, ils sont capables de faire montre de caractère et, de s’émanciper.

Une rumeur circule au sujet de perquisitions au sein du club. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Oui sans problème. D’abord, ça n’est pas une perquisition mais un contrôle réalisé par la CODAF. Nous sommes transparents. Aussi, les personnes mandatées ont eu accès à tout ce qui concerne le club : le nom et infos des éducateurs, les licences, l’association, … Ce type de contrôle sert à vérifier entre autre qu’il n’y ait pas de “magouilles” comme par exemple, des licences ou contrats ne correspondant pas à des éducateurs en activité. Ou, vérifier qu’il n’y ait pas de personnes en lien avec des enfants possédant un casier judiciaire lié aux mœurs ou aux stupéfiants…

Claude Joye merci, un dernier mot ?

La reprise est fixée au 2 juillet…

…et une présentation des joueurs va être organisée. Nous vous communiquerons la date dès que celle-ci sera arrêtée.

Réagissez...

Via
Facebook MAO
Source
Mouvement Azur et Or
Tags

Adblock détecté

“C'est pas bien!” VOUS UTILISEZ UN ADBLOCK ?! Vous devez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à CToulon Magazine de vivre.