ActusFaits-Divers

La Seyne-sur-Mer : une femme blesse deux personnes au cutter en criant «Allah akbar» dans le supermarché E.Leclerc des Sablettes.

Revue de Presse - Le Parisien ©

Les faits se sont déroulés dans un supermarché de la Seyne-sur-Mer, près de Toulon.

Un client et une employée d’un supermarché Leclerc situé à La Seyne-sur-Mer, près de Toulon (Var), dans le quartier des Sablettes, ont été blessés par une femme qui a crié « Allah akbar » ce dimanche, en milieu de matinée.

Selon Var Matin, il était 10h30 quand une jeune femme, habillée en noir et portant un voile, a porté des coups de cutter à un client et une employée. Selon des témoins, la scène ressemblait au départ à une brouille entre clients. Une caissière a voulu s’interposer. La jeune femme, âgée de 24 ans, a brandi son cutter en clamant « Allah est grand » en arabe et les a blessés tous les deux.

Elle a été maîtrisée par des personnes présentes puis interpellée par la police.

L’employée a été légèrement blessée près de l’œil. Le client, blessé au thorax, a été hospitalisé. Il est hors de danger, a précisé à l’AFP le procureur de la République de Toulon, Bernard Marchal.

Pas connue de la police

La police judiciaire (PJ) de Toulon a été saisie de l’enquête en flagrance pour déterminer les circonstances et le contexte de cette agression.

« C’est apparemment le fait isolé d’une personne avec des troubles psychiatriques avérés », a commenté le procureur. « Pour autant ça n’exclut pas qu’elle soit radicalisée ». « Nous ne savons pas encore si ces faits sont terroristes mais ils sont en tous cas terrorisants, car cet homme qui n’avait rien demandé s’est fait agresser à la caisse d’un supermarché », a-t-il estimé.

L’auteure de l’agression n’est pas connue de la police. Elle a été placée en garde à vue, « tant que son état le permet », selon Bernard Marchal. Une perquisition était en cours en début d’après-midi à son domicile.

« Si la perquisition nous amenait à penser qu’elle a un lien avec Daech (Etat islamique) ou permettait de démontrer des prolongements territoriaux de son action, on pourrait envisager une saisine du parquet antiterroriste », a-t-il affirmé. En milieu d’après-midi, le parquet de Toulon restait saisi et évoquait une « présomption de tentative d’assassinat, et d’apologie du crime à connotation terroriste ».

Selon une source proche du dossier, la jeune femme serait connue de la direction du magasin Leclerc pour « invectiver régulièrement ses employés pour des motifs insignifiants », et l’agression de dimanche pourrait résulter d’une altercation avec un client. La jeune femme serait titulaire d’une carte d’adulte handicapé physique à 80% en raison de problèmes à la hanche.

Réagissez...

Via
Le Parisien
Tags

À lire aussi...

Adblock détecté

“C'est pas bien!” VOUS UTILISEZ UN ADBLOCK ?! Vous devez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à CToulon Magazine de vivre.